contact us

Use the form on the right to contact us.

You can edit the text in this area, and change where the contact form on the right submits to, by entering edit mode using the modes on the bottom right.

           

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

PHILIPPE ECHAROUX: AMAZONIA Street Art 2.0

Articles

PHILIPPE ECHAROUX: AMAZONIA Street Art 2.0

Olivier Ponsoye

LE STREET ART 2.0

Au service de l’Ecologie

Au cœur de la Forêt Amazonienne

Le photographe Philippe Echaroux, créateur du Street Art 2.0,  s‘ associe à l’Association Aquaverde, afin de faire découvrir au monde le désastre humain et écologique que représente la déforestation de l’Amazonie, Poumon de notre planète !

Philippe Echaroux se rendra durant 10 jours,du 8 avril au 17 Avril 2016, au cœur de la Tribu Surui, accueilli par leur chef Almir SuruiPhilippe Echaroux réalisera en Amazonie son Street Art2.0 comme dans chacun des pays où il s’est rendu. Cependant dans des conditions extrêmes !

Avec le Chef Almir Surui il découvrira tout d’abord la tribu et son environnement végétal.

Toujours muni de son appareil photo, Philippe commencera à prendre, avec leurs autorisations, des portraits des différents membres de la tribu.

Puis il définira, avec le chef, les lieux où, le soir, il pourra réaliser ses projections.

Philippe photographiera chacune de ses projections

L’objectif étant de créer une douzaine d’œuvres de Street Art 2.0 novatrices et impactantes. 

Ces différentes photos seront exposées en France et en Suisse, afin de renforcer le message que le Chef Almir Surui promeut à travers le monde.

Durant toute l’immersion de Philippe Echaroux au cœur de l’Amazonie, une caméra suivra les différentes étapes de l’organisation et de la réalisation du Street Art 2.0.

Ce reportage permettra aussi de découvrir la tribu Surui, son environnement, son mode de vie.

La déforestation de l’Amazonie et le travail réalisé par tous les membres de la tribu pour replanter et soigner « le poumon de la planète. 

La Tribu SURUI et le projet PAMINE :

En 2000, les chefs des quatre clans Surui se sont réunis afin de rechercher une solution pour la survie de leur peuple. A cette occasion Almir Surui, Chef du clan Gamebey, élabore son concept afin de sauver l’intégrité de la tribu et son territoire, en utilisant la reforestation comme catalyseur.

Après s’être assuré du soutien inconditionnel de son clan, il propose donc le projet de reforestation “PAMINE” qui sera mis en route par le clan Gamebey. Ce projet est intégré dans un plan global de gestion durable, sur 50 ans, du territoire des Surui élaboré par le chef Almir avec le soutien de l’ONG brésilienne Kaninde. En 2004, le chef Almir se met à la recherche d’une institution internationale, pour le soutenir dans son projet de reforestation,

il rencontre ainsi l’Association Aquaverde…Le projet PAMINE a été entièrement élaboré par les Surui eux-mêmes, selon leur propre philosophie de vie.

Ce projet engage le plus grand nombre de Suruí dans des activités préservant la forêt amazonienne dans toute sa diversité biologique